Season of Raven Words


Im stuck in Between  (PL)
Heavy sound.fr  (8/10)  (FR)
Sorrow Eternal  (9/10)  (EN)
Puroruido (Interview)  (ES)
Zwaremetalen  (87/100)  (NL)
Scumfeastmetal6666  (5/5)  (EN)
Headbang.it  (8/10)  (IT)
Metal Psalter  (4/5)  (EN)
Livedor.JP  (JP)
Death Dream Vision Dying Memory   (EN)
Kinta  (PL)
Metallized.it  (IT)

Bleak Silver Streams


Femme Metal Webzine  (EN)
Magic Fire Music  (19/20)  (FR)
ruido sonoro  (90/100)  (PT)
Beat The Blizzard  (7/10)  (EN)
Beat The Blizzard (Interview)  (EN)
Magic Fire Music (Interview)  (FR)
Infernal Masquerade  (92/100)  (EN)
Obliveon  (9,5/10)  (DE)
Metalchroniques  (8/10)  (FR)
Zwaremetalen  (80/100)  (NL)
Lords of Metal  (87/100)  (NL)
Inwë[B]zine  (FR)
Metal Storm  (73/100)  (EN)
Castle of Vampiria  (75/100)  (IT)
The Grimoire  (EN)
Le Chant du Grillon  (FR)
Extreem Metal  (8/10)  (NL)

Inwë[B]zine

http://www.extreme-metal.com/site/message.php?message=1129

J'ai découvert Lethian Dreams dès la sortie de leur démo Mournful Whispers (2003) et beaucoup d'évènements se sont déroulés depuis. Mais la sensation d'avoir un de leur cd entre les mains est toujours identique. On sent l'album exceptionnel et j'espère que ce sera encore le cas.

On note de suite un gros travail sur l'artwork. La pochette est très sombre : un étrange personnage, avec un parapluie, appuyé sur un arbre, finit par nous tourner le dos (ndlr : à l'arrière de l'album). C'est très mystérieux... Le livret est très complet, avec paroles et photos de nos trois protagonistes. C'est beau, c'est sombre, ça donne envie d'écouter l'album et c'est bien ce que je compte faire!!!

La musique de Lethian Dreams est très atmosphérique et très riche. On distingue rapidement une voix narrative, profonde, qui nous guide tout au long de l'album. Elle se mélange à une voix féminine claire et posée, celle de Carline, et à une voix gutturale, puissante, celle de Carlos. Ces trois voix se chevauchent, se font solistes, s'entrecroisent tout au long de l'album pour ne jamais nous laisser seuls. Un petit mot sur la voix de Carline qui est bien mise en valeur dans Bleak Silver Streams. Elle fait partie de ces chanteuses qui n'ont pas besoin de faire des exploits lyriques pour nous faire partager des sentiments. Sa voix est calme, naturelle, magnifique, et on s'y accroche comme au fil d'Ariane, pour ne pas se perdre dans le monde de Lethian Dreams. La tristesse, la mélancolie prennent ici leur plus beau profil. Les sentiments montent à la surface et nous sommes vite submergés.

Tout est atmosphérique chez Lethian Dreams, des passages plus puissants laissent rapidement place à des passages très aériens. Le paysage se forme autour de nous, fait d'ombres et de lumières. Le petit personnage au parapluie apparaît devant nous, les mélodies envoutantes pénètrent dans nos oreilles et nous plongeons dans le monde de Lethian Dreams. Le livre est ouvert, les chapitres s'enchaînent avec l'ambiance atmosphérique pour point commun. Des passages lents(goureux) au clavier accompagné de Carline dans Elusive; des soli de guitares avec une voix masculine claire dédoublée dans In Seclusion; un clavier maître de la mélodie dans Under Her Wings; des guitares et une batterie qui ont la part belle dans les passages atmosphériques de Requiem; la puissance et une rythmique plus prononcée dans Severance et une conclusion magnifique au clavier dans For A Brighter Death.

Le pantin nous tourne maintenant le dos, nous fait comprendre que notre monde reprend ses droits. Les ombres disparaissent laissant derrière elles une impression de mal-être. Vite, relançons l'album, laissons le pantin revenir nous conter d'autres histoires, laissons-nous absorber par le monde de Lethian Dreams, vibrons à la voix de Carline, virevoltons avec le clavier et les guitares et sombrons, c'est tellement bon...

Il est difficile pour moi de décrire chacun des morceaux, les ambiances que nous offrent Lethian Dreams sont très riches, très différentes et pourtant, elles forment un tout, une oeuvre qu'il est impossible de découper. Leur musique est très personnelle et l'on ne peut s'approprier l'album qu'en l'écoutant, encore et encore...

Bien sûr, vous allez me dire que Pimousse n'est pas très objectif puisqu'il est fan de la première heure de Lethian Dreams. Soit. Mais un fan peut aussi être déçu et ce n'est pas le cas ici. Lethian Dreams sait se renouveler et c'est une nouvelle aventure à chaque album, une aventure que j'aime vivre à leurs côtés et que je vous propose de partager avec nous. Attention, ce n'est pas une simple ballade, c'est une aventure qui se vit pleinement, qui se ressent. Alors je vous laisse; fermez les yeux et laissez-vous guider par le pantin. Qui sait, on se croisera certainement au détour d'un chemin de Bleak Silver Streams...












Join our mailing list
 

28/11/2015 - New items in our Webstore

We have new items in our Webstore

T-shirts
Hoodies
And we also have "Just Passing By And Unreleased Requiems (digipack 2011)" Back in stock

http://www.lethiandreams.com/en/shop.htm

09/04/2014 - Red Silence Lodge - out april 30th

Our new album Red Silence Lodge will be released on April 30th.

The first press comes as a 2 panels digipack with 8 pages booklet

You can pre-order "Red Silence Lodge" at our webstore http://www.lethiandreams.com/en/shop.htm

We'll make our best so that all the pre-orders arrive to you on april 30th.

Thanks for your support!

--------------------------------------------------

Red Silence Lodge was composed between 2012 and 2013
Recorded in 2013 - 2014
Drums recorded at Noise Factory Studio
Mixed/mastered by Gérald Jans at Noise Factory Studio in 2014


Booklet and front cover painting by Hanna Lepparu