Season of Raven Words


Im stuck in Between  (PL)
Heavy sound.fr  (8/10)  (FR)
Sorrow Eternal  (9/10)  (EN)
Puroruido (Interview)  (ES)
Zwaremetalen  (87/100)  (NL)
Scumfeastmetal6666  (5/5)  (EN)
Headbang.it  (8/10)  (IT)
Metal Psalter  (4/5)  (EN)
Livedor.JP  (JP)
Death Dream Vision Dying Memory   (EN)
Kinta  (PL)
Metallized.it  (IT)

Bleak Silver Streams


Femme Metal Webzine  (EN)
Magic Fire Music  (19/20)  (FR)
ruido sonoro  (90/100)  (PT)
Beat The Blizzard  (7/10)  (EN)
Beat The Blizzard (Interview)  (EN)
Magic Fire Music (Interview)  (FR)
Infernal Masquerade  (92/100)  (EN)
Obliveon  (9,5/10)  (DE)
Metalchroniques  (8/10)  (FR)
Zwaremetalen  (80/100)  (NL)
Lords of Metal  (87/100)  (NL)
Inwë[B]zine  (FR)
Metal Storm  (73/100)  (EN)
Castle of Vampiria  (75/100)  (IT)
The Grimoire  (EN)
Le Chant du Grillon  (FR)
Extreem Metal  (8/10)  (NL)

Metalchroniques

http://www.metalchroniques.fr/guppy/articles.php?lng=fr&pg=3368

Lethian Dreams est un jeune groupe français crée en 2002 en région parisienne, qui se compose de membres de Remembrance, Aythis ou encore Before the rain. Fruit de sept ans de travail, « Black Silver Streams » est leur premier album, sorti chez Orcynia Records, et se compose de six morceaux pour une durée de 54 minutes environ.

C’est dans un registre Doom/ Death éthéré -atmosphérique conviendrait tout autant- qu’évolue le groupe, avec une maitrise du sujet qu’on ne peut que louer pour un premier album. On ressent dès la première écoute que les membres du groupe n’en sont pas à leur premiers pas, grâce à une certaine maturité dans la composition.
Très mélodiques et très aérées, les six compositions formant ce premier album ne souffrent d’aucun réel défaut. Lethian Dreams sait allier sans difficultés la lourdeur et la lenteur d’un Doom classique à la mélodie et la légèreté d’une facette qui ressort par des passages très ambiants, amenés par des arpèges de guitare et cette voix féminine claire et fragile qui fait le pendant aux growls justifiant l’emploi du terme « Death » dans la définition du style pratiqué par le groupe. On pourra dès lors apprécier l’homogénéité d’un album solide et très bien fait, l’intelligence dans l’instrumentation, avec notamment un clavier savamment dosé.

Les cinquante quatre minutes que dure l’album passent sans trop se faire sentir, preuve que « Black silver streams » dégage un certain intérêt, doublé d’une certaine fraîcheur qui font plaisir à l’auditeur que je suis, et qui a généralement l’habitude de bailler au bout d’une quinzaine de minutes lorsqu’il écoute du Doom ou apparenté.

La totalité de l’album est très posée, -pour ne pas dire reposante par moments !- et malgré le registre clairement Doom, et bien qu’il déploie une certaine mélancolie, voire une certaine tristesse inhérente au style et au low tempo, il se dégage de l’ensemble une sorte de fraicheur et de coloration qui se démarque du Doom traditionnel, qui a en général une forte tendance à être plombé -et plombant- de bout en bout. Ici Lethian Dreams arrive réellement à véhiculer des émotions sans tomber dans le larmoyant. De plus, les passages calmes et éthérés alternent avec des passages plus lourds et puissants et trois registres vocaux viennent nuancer le tout et évitent de sombrer dans la monotonie qui surgirait assez rapidement avec un seul registre vocal.

Un très bon album donc, on ressent clairement tout le travail qu’il y a derrière. Fortement conseillé aux fans du style.












Join our mailing list
 

02/05/2020 - Bandcamp page

Here is our Bandcamp page where you can easily support us and add our albums to your collection https://lethiandreams.bandcamp.com/

03/04/2020 - New album news

Lethian Dreams album news : Drums are recorded !

Pierre got all drums recorded just before the confinement measures... and it sounds awesome!

More news coming soon !